En savoir plus sur la Nutrition parentérale


La Nutrition parentérale est une technique de nutrition artificielle au cours de laquelle les micronutriments et les macronutriments sont apportés par voie intraveineuse.

La nutrition parentérale est mise en place chez les patients dénutris ou à risque de dénutrition (plus de détails)

Elle peut être :

  • complémentaire d’une nutrition orale et/ou entérale insuffisante(s)
  • exclusive, assurant la couverture de l’ensemble des besoins
  • temporaire
  • définitive

La nutrition parentérale doit pouvoir couvrir les besoins nutritionnels normaux et les éventuels besoins supplémentaires liés à la maladie. Elle est adaptée aux besoins particuliers de chaque individu. L’ensemble des nutriments qui permet de couvrir ces besoins s’appelle mélange nutritif. Il est stérile et doit être perfusé dans des conditions d’asepsie rigoureuses afin d’éviter tout risque de contamination.

La réalisation de la nutrition parentérale passe par la mise en œuvre, d’un abord vasculaire veineux périphérique ou central, d’un système de perfusion et d’un protocole d’utilisation

Cliquer pour agrandir

Mélange nutritif

Comment évaluer l’état et les besoins nutritionnels ?

Le métabolisme de base, calculé à partir du poids, de la taille et de l’âge permet au médecin de définir les besoins en calories de l’organisme (plus de détail)

Quels éléments nutritionnels pour l’organisme ?

  • De l’eau : Plus de la moitié du poids d’un adulte est constituée d’eau. En général, les besoins hydriques journaliers sont de l’ordre de 2,5L/jour mais ceux-ci peuvent être augmentés en cas de fièvre par exemple
  • Des protéines : Permet de réparer les lésions des tissus induite par la maladie, de minimiser l’atrophie musculaire qui s’installe chez les personnes alitées
  • Des hydrates de carbone, comme le glucose qui est indispensable au cerveau
  • Des micronutriments : minéraux (calcium, sodium, magnésium…), oligoéléments (fer, cuivre, zinc,… ) vitamines (A, B, C…) qui contribuent à maintenir ou à restaurer l’équilibre nutritionnel (plus de détail)
  • Des lipides : Les lipides sont apportés sous la forme d'acides gras et sont le second nutriment énergétique utilisé en nutrition parentérale. Au delà de leur rôle énergétique, les acides gras peuvent avoir un rôle structural en s'intégrant à la composition des membranes cellulaires. Les acides gras sont dits essentiels lorsqu'ils ne peuvent être synthétisés par l'organisme : c'est la raison pour laquelle un apport est indispensable en nutrition.

Les solutions de nutrition parentérale

Dans la plupart des cas, les macronutriments et micronutriments sont administrés grâce à des poches souples multi-compartimentées où chaque macronutriment se trouve dans un compartiment séparé de son voisin par une thermo soudure qui est rompue au moment de son utilisation, ce qui permet une meilleure conservation.

Il existe des poches bicompartimentées (Glucides + Acides Aminés) ou tricompartimentées (Glucides + Acides Aminés + Lipides). Ceci permet de limiter le nombre de manipulations et donc le risque de contaminations du mélange nutritif pour une meilleure sécurité du patient. Dans certains cas, il est nécessaire de devoir préparer un mélange nutritif à la carte et pour cela on mélange dans une poche vide les macronutriments à partir de contenants séparés. C’est pourquoi des solutions de glucides, d’acides aminés et des émulsions lipidiques de compositions et concentrations différentes sont offertes sur le marché.

Dans tous les cas de figure les vitamines et les oligoéléments sont à rajouter à ces mélanges au moment de l’administration au patient.

En savoir plus sur la Nutrition orale »

En savoir plus sur la Nutrition entérale »